De retour de Guyane et préparant la chronique du voyage, je vous pose ici l'illustration de la célèbre nouvelle de Stephen King. Bien que le film soit correct, je vous conseille néanmoins la version écrite bien plus perturbante et subtile -les Américains en font toujours trop dans leurs adaptations. Oui, dans le livre, il y a une grille à la fenêtre pour éviter les suicides alors que dans le film tout un passage se fait via cette fenêtre. Sans oublier cette horrible nature morte accrochée au mur ;)

298-1408

 C'est pas si évident que ça que de représenter une scène de vie quotidienne...